Enfilez vos masques et vos tubas, je vous emmène vaincre votre peur de la plongée avec le snorkeling !

Snorkeling

J’ai récemment découvert une des activités les plus populaires chez les vacanciers en quête d’émerveillement à la mer, le snorkeling. La randonnée palmée, comme on l’appelle en France, permet de découvrir les fonds marins qui entourent les rivages et les côtes sans autre équipement que des palmes, un masque, un tuba et une combinaison. Une méthode accessible à tous pour découvrir les fonds marins à la nage et vaincre sa peur de la plongée sous-marine.

Qu’est-ce que snorkeling ?

Le snorkeling tire son nom du mot anglais snorkel qui signifie littéralement tuba. En effet, cette randonnée palmée à la mode ne nécessite pas d’autre matériel qu’un tuba pour vous permettre d’aller explorer les fonds marins.

Le principe du snorkeling c’est donc d’offrir à tous, novices comme experts de la plongée en bouteilles, l’opportunité de plonger en configuration légère, sans danger et sans aucune formation pour découvrir facilement les merveilles qui se cachent sous l’eau.

La plongée sans risque

Alors que la plongée sous-marine nécessite un équipement lourd et coûteux, le snorkeling ne demande aucun matériel qu’on ne puisse trouver dans le premier magasin de sport venu. De plus, le snorkeling est une activité purement récréative et ne nécessite aucune formation et pas de réelles mesures de sécurité.

En effet, la plongée sous-marine avec bouteille est très strictement réglementée pour éviter les accidents. Les premières plongées se font toujours sous une surveillance renforcée et il faut des années de pratique et d’apprentissage théorique pour avoir le droit de plonger seule.

Résultat, la plongée avec bouteilles est difficile d’accès et fait même peur à de nombreux passionnés des fonds marins qui ont trouvé, avec le snorkeling, l’occasion d’assouvir leur passion et même de combattre petit à petit leur peur de la mer et de l’eau.

Quel matériel choisir ?

Comme pour toutes les activités sportives, le matériel dépend essentiellement de l’usage que vous en ferez. Pour une première randonnée palmée, je n’ai eu besoin de rien de plus que mon masque, mon tuba et mes palmes habituels.

En revanche, si vous prenez goût au snorkeling, vous devrez sans aucun doute investir dans un matériel de meilleure qualité qui vous permettra de mieux profiter de vos randonnées. Dans un premier temps, le plus important, c’est d’avoir un matériel en suffisamment bon état pour ne pas s’épuiser inutilement et ne pas prendre le risque de se laisser emporter par un courant qui vous empêcherait de rejoindre le rivage.

La combinaison est-elle nécessaire ?

La plupart des vacanciers pratiquent le snorkeling en été quand la température de l’eau est la plus clémente. Cependant, les plus passionnés d’entre vous pourront investir dans une combinaison, longue ou courte, pour pratiquer le snorkeling même en hiver.

Effectivement, les saisons existent également sous la mer. Si vous avez la chance de vivre près de fonds marins qui valent le détour, il peut être très intéressant d’aller les explorer lors des différentes saisons, même en hiver.

Par ailleurs, même en été, la combinaison peut s’avérer utile si vous prévoyez de faire de longue randonnée. En effet, le corps se refroidit beaucoup plus vite dans l’eau et il faut veiller à ne pas se laisser surprendre par le froid.

Comment choisir son tuba ? L’innovation de la soupape

Le tuba est un élément essentiel du snorkeling puisqu’il serait difficile sans lui de pouvoir observer longuement les fonds marins. Il est donc important d’en prendre un de suffisamment bonne qualité pour pouvoir observer sans être ennuyé et sans boire la tasse en permanence.

Une innovation récente qui a séduit les amateurs de snorkeling, c’est le tuba à soupape. En effet, une soupape est placée au bas du tuba et permet alors d’en expulser l’eau avec beaucoup moins d’efforts. Ainsi, malgré les vagues, ou après une immersion complète pour observer de plus près les coraux, une simple expiration vous permettra de chasser l’eau sans effort.

Comment choisir ses palmes ?

Il existe plusieurs catégories de palmes selon leur taille et leur souplesse. Le choix du modèle et de ses caractéristiques doit évidemment dépendre de l’utilisation que vous prévoyez d’en faire. La pratique de l’apnée en compétition, la plongée en bouteille ou la randonnée palmée ne présentent pas les mêmes exigences.

Pour la pratique du snorkeling, il est vivement conseillé d’utiliser des palmes courtes et souples. Elles sont plus faciles à utiliser et permettront donc à chacun de profiter rapidement au mieux du plaisir de nager avec des palmes. Elles réduisent également l’amplitude de vos gestes et vous évitent de frapper ce et ceux qui vous entourent si vous n’avez pas l’habitude de nager palmé.

Comment bien choisir son masque de plongée ?

Comme pour les palmes, le choix du masque de plongée dépend également de l’utilisation que vous en ferez. Les masques classiques peuvent être utilisés pour la plongée ou l’apnée, même si certaines spécificités pourront être préférées pour l’une ou l’autre de ces activités.

Les pratiquants de snorkeling pourront préférer un masque facial, c’est-à-dire un masque qui recouvre intégralement le visage et avec un tuba intégré pour vous permettre de respirer avec la bouche et le nez.

Peut-on nager avec des lentilles ?

C’est évidemment la question que se posent tous ceux qui ne voient rien sans leurs lentilles de contact. Vous pouvez nager avec vos lentilles à condition de ne pas mettre vos yeux au contact de l’eau. En effet l’eau emportera vos lentilles immédiatement et vous ne verrez plus rien. Il est donc important de bien choisir son masque et de le prendre à la bonne taille.

Pour s’assurer que le masque est à la bonne taille, il faut le mettre en place sans utiliser la lanière qui entoure la tête. Inspirez par le nez et si le masque tient en place sans que vous ne le teniez avec vos mains, il est à la bonne taille. Si le masque vous laisse de trop grandes marques ou qu’il laisse passer l’eau, il est sans doute trop petit.

Le snorkeling est donc une activité à la portée de tous qui peut très facilement se pratiquer en famille et sans matériel particulier ou coûteux. Cette simplicité d’accès explique son succès et, à condition de respecter les règles de sécurité inhérentes à toutes les activités pratiquées en mer, rien ne vous retient d’aller vous émerveiller devant la beauté des fonds marins.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*