Mode Comment reconnaître des bijoux en argent ?

Comment reconnaître des bijoux en argent ?

L’argent un des métaux précieux les plus prisés au monde, au même titre que l’or et le platine. Ainsi, il est historiquement lié à la bijouterie et à la joaillerie. Toutefois, une telle popularité est souvent propice aux imitations et aux contrefaçons. Il est donc important de savoir distinguer le matériau authentique de l’argent plaqué et des alliages. Pour une véritable expertise, approchez un bijoutier ou un antiquaire !

Les signes visibles à l’œil nu

Comme l’or 24 carats, l’argent brut est trop malléable pour confectionner des pièces durables. Le bijoutier a donc besoin d’utiliser un alliage pour pouvoir travailler. Un bijou doit toutefois afficher une teneur en argent de 92,5 % (925 ‰) pour bénéficier du qualificatif massif. Les 7,5 % restant sont souvent constitué de cuivre ou de zinc. 

Traditionnellement, les bijoux en argent massif sont munis d’un poinçon prouvant leur pureté. Cette mention est, en revanche, interdite sur toute création plaquée. Il s’agit d’ailleurs d’un poinçon de garantie régi par la loi en vigueur dans le domaine. 

La marque peut indiquer 92.5, 925, Sterling, S/S ou Sterling 925, selon la région du globe. Parfois, les poinçons incluent aussi l’origine du matériau. Ces signes peuvent cependant être falsifiés. Vous avez donc besoin d’autres techniques pour différencier le véritable argent d’un placage. 

En général, les bijoux plaqués argent sont plus brillants, avec un éclat tendant vers le blanc. Le métal pur, à l’inverse, est plus opaque et un peu terne. Vous pouvez aussi rechercher les traces vertes sur les pièces plus anciennes. Cette couleur est due à l’oxydation du cuivre. Ainsi, plus le bijou verdit, plus le taux en argent est faible. 

Les méthodes les plus simples

L’aimant est un des outils les plus simples pour différencier les bijoux fantaisie des pièces en argent. Le métal précieux n’est pas aimanté. Vous avez donc affaire à de l’acier si l’aimant est attiré par votre bague, gourmette, collier, etc. 

Dans le même registre, plongez l’objet toute une nuit dans un verre d’eau tiède avec du gros sel. L’argent pur ne devrait pas changer de couleur. Envisagez également le test avec des glaçons pour les lingots et les bijoux à surface plane. 

L’argent se démarque notamment par sa forte conductivité thermique. Il fera donc fondre rapidement un glaçon tout juste sorti du congélateur. En effet, le métal tend à concentrer toute la chaleur issue de son environnement. Cette expérimentation est toutefois moins efficace avec les surfaces sinueuses. Enfin, le son a été utilisé depuis des siècles pour reconnaître de l’argent pur. 

Ce test consiste à comparer le bruit perçu après avoir frappé une pièce et un poids avec un trébuchet. La technique est d’ailleurs à l’origine de l’expression consacrée « espèce sonnante et trébuchante ». Concrètement, frappez avec une tige métallique un objet connu en argent, puis le bijou à tester. Les sons devraient être identiques et limpides. 

Les solutions chimiques

Eu égard à leur propriété oxydante, le chlore et la javel ont tendance à ternir l’argent. Vous pouvez ainsi mettre à profit cette réaction chimique pour reconnaître un bijou en argent. Pour ce faire, imbibez un coton-tige d’eau de javel. Appliquez ensuite le bout humide sur une petite partie, de préférence non visible, de l’objet.

Le bijou testé est effectivement en argent, si la surface testée noircit ou ternit après quelques minutes. Dans le cas contraire, il s’agit d’un autre métal à l’aspect similaire. Toutefois, cette substance peut également réagir avec un objet argenté, c’est-à-dire recouvert d’une fine couche du matériau précieux. 

Le métal argenté est tout aussi problématique avec le test à l’acide. La technique consiste à prélever un échantillon de la surface de la bague, du bracelet, etc. La poudre obtenue sera ensuite exposée à de l’acide nitrique. 

L’argent pur n’est pas supposé fondre, contrairement aux autres métaux. Cependant, le cœur de l’objet pourrait tout à fait être constitué d’acier, de laiton, de nickel… En somme, adressez-vous à des professionnels pour être fixé !

Source : https://www.douane.gouv.fr/

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news !