LifestyleC'est quoi les gamma GT ?

C’est quoi les gamma GT ?

Le foie produit naturellement des enzymes appelées gamma-glutamyl-transpeptidases ou gamma GT. Il arrive toutefois que le taux de ces protéines soit anormalement élevé. Ce phénomène est le signe d’un trouble sous-jacent. Explications !

Définition : qu’est-ce que les gamma GT ?

Les gamma GT sont des protéines qui se retrouvent au niveau de différents organes comme le pancréas, les reins, la rate, l’intestin, les poumons ou encore le cœur. Cela dit, c’est le foie qui en fabrique le plus.

Dans le détail, ces enzymes sont produites par les hépatocytes (cellules du foie). Elles jouent un rôle dans le métabolisme des acides aminés. Concrètement, elles permettent l’absorption de ces derniers par les cellules en facilitant leur transfert. Cette fonction est essentielle pour la détoxification de l’organisme.

La mesure du taux de gamma GT permet d’évaluer l’état de santé du foie et de déceler d’éventuelles pathologies. En effet, lorsque le fonctionnement de cet organe est normal, la concentration de gamma GT dans le sang est basse. En revanche, un taux élevé constitue un signe de souffrance hépatique.

Pourquoi et à qui prescrire un dosage des gamma GT ?

Le dosage des gamma GT consiste à mesurer le taux de ces protéines dans le sang. Faisant partie des tests recommandés lors d’un bilan hépatique, il est notamment prescrit aux personnes qui prennent de l’alcool régulièrement et en grande quantité. Le dosage des gamma GT vise à jauger les lésions hépatiques entraînées par la consommation excessive d’alcool chez ces individus.

Cet examen est aussi utilisé pour suivre la manière dont évoluent des maladies du foie ou pour déterminer les effets secondaires d’un médicament, potentiellement dangereux pour l’organe. En outre, il est parfois préconisé pour savoir si un important taux de phosphatases alcalines est lié à une pathologie hépatique ou osseuse. Dans ce cas, le dosage des gamma GT est réalisé principalement chez des patients atteints de jaunisse ou de troubles inexpliqués comme des vomissements, des douleurs abdominales, etc.

La mesure du taux de gamma GT est réalisée au moyen d’une prise de sang. Celle-ci s’effectue le matin et de préférable à jeun. Non invasif et indolore, l’examen consiste à prélever un échantillon sanguin par le biais d’une ponction veineuse au niveau du pli du coude. À son issue, le patient pourra reprendre normalement sa vie. Les résultats lui seront transmis par courrier 24 à 48 heures plus tard. Parfois, le laboratoire d’analyse les envoie aussi directement au médecin qui a prescrit l’examen.

Qu’est-ce qui fait monter les gamma GT ?

Le taux de gamma GT peut connaître une légère hausse. Le plus souvent, ce phénomène résulte de la prise de médicaments ou d’une augmentation de la masse corporelle liée à l’âge.

Une faible élévation du taux de gamma GT est généralement bénigne. Il est toutefois nécessaire de la surveiller pour être sûr qu’aucune évolution ne se produit. Cette précaution s’impose d’autant plus qu’une consommation d’alcool modérée, une mauvaise alimentation ou encore le manque d’exercice physique peuvent entraîner une hausse de la concentration des gamma GT.

Pour sa part, un taux très élevé est la plupart du temps le signe d’une infection ou d’une inflammation du foie ou des voies biliaires. Une hausse importante des gamma GT est imputable à de nombreuses causes, qui peuvent être plus ou moins graves :

  • Des hépatites aiguës ou chroniques ;
  • Des virus ;
  • Des médicaments ;
  • L’abus d’alcool ;
  • Une atteinte broncho-pulmonaire ;
  • Une cholestase liée à l’obstruction des voies biliaires ;
  • Une stéatose ou maladie du foie gras ;
  • Une cirrhose ;
  • Une tumeur ;
  • Un cancer ;
  • Un infarctus du myocarde ;
  • Une hyperthyroïdie ;
  • Une pancréatite ;
  • Le diabète ;
  • Une hémochromatose (absorption intestinale excessive de fer), etc.

Les affections hépatiques représentent la principale conséquence d’un taux élevé de gamma GT. Dans les cas extrêmes, ce phénomène aboutit à une insuffisance hépatique aiguë (hépatite fulminante) et peut entraîner un coma hépatique. Pour éviter cela, il est nécessaire de faire baisser la concentration de gamma GT dans le sang.

Quelles sont les valeurs normales des gamma GT ?

Le taux normal de gamma GT varie selon l’âge et le sexe de l’individu :

  • Chez l’homme, il doit osciller entre 15 et 60 UI/L (unités internationales par litre de sang) ;
  • Chez la femme, la valeur normale s’établit entre 10 et 40 UI/L ;
  • Chez l’enfant, le taux de gamma GT se situe normalement entre 7 et 27 UI/L.

Si le résultat du dosage des gamma GT dépasse le seuil maximal, le diagnostic sera orienté vers une maladie du foie. Pour l’affiner, l’activité hépatique du patient devra faire l’objet d’un dosage sanguin. Il faudra que l’examen comprenne au moins :

  • La mesure du taux de transaminases, d’albumine et de bilirubine ;
  • Un interrogatoire portant sur les médicaments éventuellement pris par le patient, sa consommation d’alcool, ses antécédents médicaux ;
  • Un examen clinique ;
  • Une échographie hépatique ;
  • Une élastométrie pour évaluer le taux de graisse dans le foie et la fibrose hépatique.

Informez-vous sans tarder sur comment diminuer rapidement son taux de gamma GT si le vôtre est élevé. Le temps au bout duquel vous verrez un changement dépend de la cause de la hausse et de ses conséquences sur votre santé. Par exemple, en cas de surpoids, il est nécessaire de perdre de la masse corporelle avant de pouvoir retrouver un taux normal de gamma GT.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news !