ModeAvec quoi sont fabriquées les baskets recyclées ?

Avec quoi sont fabriquées les baskets recyclées ?

Le recyclage touche de plus en plus de domaines à l’heure où nous parlons. Des cosmétiques à l’industrie automobile, en passant par l’industrie de la mode… L’utilisation des matériaux recyclés pour fabriquer de nouvelles pièces et de nouveaux accessoires est devenue une tendance. Même les grandes marques s’y mettent. Dans la catégorie des accessoires qui ont beaucoup de succès figurent les baskets recyclées. Avec quoi sont-elles fabriquées ?

Les bouteilles en plastique pour fabriquer des baskets recyclées

Vous ne le savez probablement pas, mais il est tout à fait possible de confectionner une paire de baskets à partir de bouteilles recyclées. Récoltés dans les déchèteries de plastiques ou ramassées dans la mer, ces déchets seront transformés du tout au tout. Ainsi, on obtiendra des tissus, des doublures, des lacets, une semelle intérieure et extérieure ainsi qu’un renfort. Le tout en bouteilles plastiques recyclées.

Il faut savoir que l’avantage des baskets recyclées réside dans le fait qu’elles émettent moins de CO2. Fabriquées avec des bouteilles recyclées, elles seront d’autant plus écologiques et plus éthiques que les baskets classiques.

Les pneus de vélo et de voiture pour fabriquer des baskets

On recense un nombre conséquent de pneus jetés par l’industrie automobile tous les jours. Pour freiner ce phénomène qui nuit gravement à l’environnement, les marques écologiques utilisent des pneus de vélo ou des pneus de voiture usés pour les transformer en semelles.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : un pneu recyclé permet de créer trois paires de semelles de baskets. Une semelle en pneus de vélo ou de voiture a d’ailleurs l’avantage d’être plus durable. En utilisant les pneus usés pour produire des semelles de baskets, les marques participent au surcyclage d’une matière non biodégradable.

matière fabrication baskets recyclées

Le polyester pour concevoir des baskets recyclées

La confection de baskets recyclées a pour principal objectif de réduire l’empreinte environnementale de l’industrie de la mode. Le but est également de freiner l’impact sur les ressources naturelles tout en prolongeant la durée de vie des baskets.

À lui seul, le polyester constitue 55 % de la production de fibres textiles. Généralement créé à partir de bouteilles en plastique, on utilise le polyester recyclé pour confectionner des baskets. L’avantage de ce matériau est qu’il s’avère très souple et très résistant.

La sciure de bois, le liège et les chutes de vêtements pour fabriquer des baskets recyclées

Beaucoup de marques écolos et vegans utilisent la sciure de bois pour fabriquer des semelles. Concrètement, on mélange la sciure de bois avec du caoutchouc vierge ou des bouteilles de plastique recyclées pour obtenir une semelle souple et durable.

Le bouchon de liège est un produit naturel. Issu du chêne-liège, le liège est 100 % recyclable. En modèle recyclé, on l’utilise souvent sous forme de granulés pour devenir des isolants ou des plaques pour le parquet. Dans l’industrie de la mode, le liège recyclé sert à fabriquer des semelles de chaussure. C’est l’une des matières premières de préconsommation utilisée pour fabriquer des semelles de basket recyclée.

On collecte également les chutes de vêtements auprès des fournisseurs ou des consommateurs. Elles vont servir à confectionner la toile ainsi que les motifs des baskets recyclées.

Partager

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news !

[tdn_block_newsletter_subscribe input_placeholder="Entrez votre adresse e-mail" btn_text="S'inscrire" tds_newsletter2-image="15563" tds_newsletter2-image_bg_color="#c3ecff" tds_newsletter3-input_bar_display="row" tds_newsletter4-image="15564" tds_newsletter4-image_bg_color="#fffbcf" tds_newsletter4-btn_bg_color="#f3b700" tds_newsletter4-check_accent="#f3b700" tds_newsletter5-tdicon="tdc-font-fa tdc-font-fa-envelope-o" tds_newsletter5-btn_bg_color="#000000" tds_newsletter5-btn_bg_color_hover="#4db2ec" tds_newsletter5-check_accent="#000000" tds_newsletter6-input_bar_display="row" tds_newsletter6-btn_bg_color="#da1414" tds_newsletter6-check_accent="#da1414" tds_newsletter7-image="15565" tds_newsletter7-btn_bg_color="#1c69ad" tds_newsletter7-check_accent="#1c69ad" tds_newsletter7-f_title_font_size="20" tds_newsletter7-f_title_font_line_height="28px" tds_newsletter8-input_bar_display="row" tds_newsletter8-btn_bg_color="#00649e" tds_newsletter8-btn_bg_color_hover="#21709e" tds_newsletter8-check_accent="#00649e" tdc_css="eyJhbGwiOnsibWFyZ2luLWJvdHRvbSI6IjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn19" embedded_form_code="YWN0aW9uJTNEJTIybGlzdC1tYW5hZ2UuY29tJTJGc3Vic2NyaWJlJTIy" tds_newsletter1-btn_bg_color="#00988e" tds_newsletter1-f_input_font_family="394" tds_newsletter1-f_input_font_size="eyJhbGwiOiIxNCIsImxhbmRzY2FwZSI6IjEzIiwicG9ydHJhaXQiOiIxMiIsInBob25lIjoiMTIifQ==" tds_newsletter1-f_input_font_weight="500" tds_newsletter1-f_input_font_style="italic" tds_newsletter1-input_border_size="0" el_class="td-c-newsletter" tds_newsletter1-input_text_color="#000000" tds_newsletter1-input_placeholder_color="#909090" tds_newsletter1-f_btn_font_line_height="eyJsYW5kc2NhcGUiOiIyIn0=" tds_newsletter1-input_bar_display="eyJwaG9uZSI6InJvdyJ9"]