0,00 EUR

Votre panier est vide.

0,00 EUR

Votre panier est vide.

Tout savoir sur le tawashi

Partager

Depuis plusieurs années déjà, les objets à usage unique sont vus d’un mauvais œil. En effet, ces objets irrespectueux de l’environnement sont, petit à petit, remplacés par des objets réutilisables ou par des objets « zéro déchet ». Ainsi, l’éponge jaune et verte que nous connaissons tous est, peu à peu, délaissée. Pour la remplacer, une éponge bien plus écologique et fun à fabriquer, a fait son apparition : le tawashi. Je vous en dis plus sur cette éponge et comment en fabriquer une facilement.

Qu’est-ce que le zéro déchet ?

À la lecture de ces premières lignes, une expression a peut-être retenu votre attention : le zéro déchet. S’il est facile de comprendre ce que cela peut signifier, il faut pourtant savoir qu’un mode de vie “zéro déchet” est une véritable démarche, qui demande de faire quelques efforts au quotidien. Ainsi, ce mode de vie écologique induit de se débarrasser de quelques mauvaises habitudes. Il ne s’agit pas de simplement troquer ses gobelets jetables contre des gobelets réutilisables, cela va bien plus loin ! Qui dit zéro déchet, dit abandon des produits industriels comme le shampoing, le dentifrice, la brosse à dents, les bouteilles en plastique, les cotons démaquillants… Tout cela, au profit de produits réutilisables, lavables et bien plus vertueux pour l’environnement. Ainsi, l’éponge jaune et verte que nous connaissons tous peut, elle aussi, être remplacée par un objet zéro déchet : le tawashi.

Qu’est-ce que le tawashi ?

Comme vous l’aurez compris, le tawashi est un objet qui remplace la traditionnelle éponge. Pourquoi la remplacer ? Tout simplement, car nous consommons chaque année des centaines de milliers d’éponges qui finissent par polluer la planète. Le tawashi est une éponge durable, à fabriquer soi-même. Cette drôle d’éponge est originaire du Japon (tout comme l’oriculi, un autre objet zéro déchet bien connu). Cette lavette se fabrique généralement à partir de bouts de tissu. Elle peut être tricotée ou encore crochetée. Mais on ne parle pas de n’importe quels bouts de tissu. En effet, l’idée est de privilégier les vêtements « abandonnés », qui trainent dans les placards, afin de leur offrir une nouvelle vie.

Comment fabriquer facilement un tawashi ?

Vous êtes convaincu et vous désirez fabriquer votre propre tawashi ? Promis, il ne sera pas nécessaire de jeter l’éponge car la fabrication de cette lavette est très facile !

Avant toute chose, vous devez rassembler le matériel nécessaire à la préparation de votre tawashi. Voici les éléments à réunir : une planche de 10 à 20 cm, des clous, un marteau, une règle, un crayon, des ciseaux, et enfin, votre tissu.

Sachez que vous pouvez utiliser différents vêtements que vous ne portez plus pour réaliser votre tawashi : chaussettes, legging, collants, manches de t-shirt… Le jean est également un textile intéressant qui pourra servir à nettoyer les zones les plus encrassées.

Place à la confection de votre lavette zéro déchet. Voici les étapes à suivre.

  • Avec votre crayon, tracez un carré sur votre planche, puis tracez vos repères tous les 2 cm tout autour de la planche (sauf au niveau des 4 angles). Plantez des clous au niveau de vos repères.
  • Avec vos ciseaux, prenez votre tissu (manche d’un pull, jambe d’un legging etc…) et coupez des bandes, plus précisément des tubes, qui vont servir à entourer les clous.
  • Placez cette première rangée de bandes à la verticale sur votre support en bois.
  • Une fois la première rangée installée, vous pouvez recommencer en plaçant vos bandelettes à l’horizontale. Attention, cette fois, vous devez passer les bandelettes une fois au-dessus puis une fois en-dessous des autres bandes, en inversant à chaque fois, jusqu’au clou d’en face !
  • Il ne reste plus qu’à « finaliser », c’est-à-dire à fermer le tawashi. Pour cela, vous devez partir d’un angle puis attraper la première boucle, puis passer la deuxième boucle dans la première, puis faire de même avec la suivante… Vous devez faire le tour de votre tawashi. La dernière boucle se passe dans elle-même pour bien fermer votre éponge. Cette boucle peut vous servir à accrocher votre tawashi tout près de votre évier !
  • Il ne vous reste plus qu’à essayer votre éponge et à constater son efficacité !

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour dire adieu aux éponges jetables et pour fabriquer vous-même vos propres tawashis. Pour nettoyer la cuisine, la salle de bain, et toutes les pièces de la maison, ces petites lavettes créées à partir de bouts de tissu sont une bonne manière de s’essayer au zéro déchet. Sachez que de nombreux tutoriels sont disponibles sur internet pour découvrir toutes les étapes en vidéo !

Partager

Charlotte Guilloteau
Charlotte Guilloteau
Rencontre avec une femme dont la passion a illuminé de nombreux intérieurs et jardins : Charlotte. Âgée de 35 ans, cette blogueuse émérite ne se contente pas d'aimer la décoration et l'aménagement, elle est aussi une maman dévouée de deux enfants qui l'inspirent chaque jour. Originaire d'une famille d'artistes, Charlotte a toujours baigné dans un univers où la couleur, la texture et l'espace avaient une importance capitale. Après des études en architecture d'intérieur, complétées par des formations en aménagement paysager et feng shui, elle a rapidement gravi les échelons, travaillant d'abord pour une grande entreprise de design avant de se lancer en tant que consultante indépendante. Mais ce n'est pas tout. Le véritable voyage commence lorsqu'elle décide de partager ses connaissances et ses découvertes avec le monde. Notre blog, est rapidement devenu une référence pour tous ceux qui cherchent à transformer leur espace de vie. Entre les astuces pour créer des intérieurs harmonieux, les idées DIY adaptées aux mamans et enfants, et les secrets pour marier intérieur et extérieur en une symbiose parfaite, chaque article est une invitation à repenser son chez-soi. Charlotte croit fermement que chaque maison, chaque appartement, chaque jardin a une histoire à raconter. Avec une sensibilité à fleur de peau, elle vous aide à écrire cette histoire, faisant de chaque coin et recoin un reflet de qui vous êtes. Pour tous ceux qui cherchent à transformer un espace ordinaire en un havre de paix personnalisé, à l'image de leur essence, Charlotte est la muse qui saura vous guider. Dans un monde où le design intérieur et extérieur ne fait qu'un, elle est la voix experte qui résonne, inspirant chaque personne à trouver et exprimer sa propre beauté à travers son espace de vie.

Comment savoir si je me fais des films ou si je lui plais ?

0
Être en mesure de savoir faire la différence entre le fantasme et l'attirance réelle peut être quelque chose de particulièrement difficile lorsque l'on éprouve...
femme malheureuse dans un couple

Comment reconnaître une femme malheureuse en couple ?

0
Lorsqu'une femme est malheureuse en couple, la plupart du temps, elle ne le montrera pas, bien qu'il existe des signes subtils. En effet, être...
homme rejette une femme

Un homme qui vous rejette reviendra vers vous

0
Les raisons qui poussent un homme à vous rejeter peuvent être nombreuses, tout comme les raisons qui le pousseront à revenir vers vous. Quelle que...

Transition écologique : les petits gestes beauté qui comptent

0
Adopter une routine beauté plus respectueuse de l'environnement est devenu une priorité pour de nombreuses personnes. Cette prise de conscience s'inscrit dans une démarche...
femme aime plus homme

Les signes qu’une femme n’aime plus son mari

0
Bien qu'une femme mariée puisse avoir le comportement d'une femme heureuse dans sa relation, il peut s'avérer qu'elle n'aime pourtant plus son mari. En...

Vous aimerez aussi

Les articles populaires

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news !