Pourquoi les huîtres fabriquent-elles des perles ?

Des centaines de perles fines

Aujourd’hui, j’ai décidé de m’intéresser d’un peu plus près aux perles. J’aime en porter, en collier ou en bracelet, mais je n’ai jamais vraiment cherché à comprendre exactement d’où elles venaient, si elles étaient naturelles etc. C’est désormais chose faite !

Une impureté à l’origine d’une perle

Depuis la nuit des temps, les perles issues des huîtres sont précieuses et considérées comme de véritables bijoux. Ce sont les gemmes les plus anciens du monde. Dès 2300 ans avant Jésus-Christ, on trouve des traces d’écrits chinois qui nous parlent d’un cadeau offert par la nature. Effectivement, c’est la nature qui nous a offert ces précieuses perles produites par les huîtres avant que l’humain ne comprennent le processus et se lance dans la culture à grande échelle. Je remercie d’ailleurs au passage un de mes amis qui tient un site de qualité où on peut découvrir les perles et qui m’a beaucoup aidé à y voir plus clair.

Ainsi, nous allons déjà commencé par comprendre d’où viennent les perles. Celles-ci, vous le savez surement, sont fabriqués par les huîtres naturellement, généralement quand un grain de sable, ou une autre impureté, se glisse dans le tissus de celle-ci et provoque une irritation de l’animal marin. Vous ne le savez peut-être pas, mais l’huître fabrique elle-même sa coquille avec sa nacre afin de se protéger des prédateurs. Toutefois, elle doit se nourrir et filtrer l’eau, pour cela, elle entrouvre sa coquille et c’est à ce moment là que les impuretés viennent se glisser entre son manteau et sa coquille, c’est le début de la fabrication d’une perle. Dès que le mollusque découvre se corps étranger qui le dérange, il l’entoure très rapidement d’une couche de carbonate de calcium : la nacre.

Un processus très long

A partir de là, ne pouvant extraire ce corps étranger, l’huître n’a pas d’autres choix que de le recouvrir successivement de plusieurs couches de nacre qui se cristallise. Des couches qui finissent alors par former une véritable perle fine, mais le processus est très lent et prend plusieurs années. En général, il faut entre 2 à 6 ans pour qu’une huître donne naissance à une perle et cela n’est finalement dû qu’au hasard.

Pour les filles, peut-être les hommes aussi, qui connaissent les perles, vous avez forcément cette image de la perle bien blanche et bien ronde que l’on trouve sur ces magnifiques bracelets ou colliers, mais il faut savoir que ce ne sont que quelques-unes des centaines qui peuvent être produites. Effectivement, si les perles dans le commerce sont ainsi, il faut savoir que naturellement elles peuvent prendre de nombreuses autres teintes et ne sont que rarement rondes et parfaites. On estime d’ailleurs que seulement 1 à 2% des perles produites sont parfaites.

Voilà, vous en savez, comme moi, un peu plus sur la nature de la perle fine, comprendre naturelle. J’essayerai de vous parler prochainement des perles de culture et du marché qui s’est développé autour de cela, enfin, si je ne trouve pas mieux à raconter 😉

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*