Mieux respirer avec un masque, c’est possible !

Femme mettant un masque sur son visage

L’année 2020 est une année compliquée pour tout le monde. Entre les confinements, les commerces fermés et le port du masque obligatoire, il est difficile de se sentir libre. Pour ma part, je comprends totalement l’utilité des confinements et du port du masque, mais le fait de devoir le porter toute la journée peut m’oppresser et parfois rendre ma respiration difficile. J’ai donc cherché des masques plus agréables à porter et j’ai enfin trouvé.

Invention d’une entreprise française : des masques lavables favorisant la respiration

En faisant quelques recherches, je suis tombée sur la marque Mont Blanc. C’est une nouvelle marque de masques fabriqués en France. Certes, des masques on en trouve partout en ce moment et ils se ressemblent tous. Ceux-ci se démarquent pour plusieurs raisons. Déjà, ils proposent des couleurs plutôt sympa, ça change des masques bleus qui nous ramènent tout de suite dans un milieu hospitalier.

Plus concrètement, j’étais ravie de tomber sur ces masques car ils sont ultra-respirants et malgré cela, ils filtrent jusque 97 % l’air. En utilisant des matériaux techniques, spécialement sélectionnés pour leurs propriétés électrostatiques, l’air passe librement dans le masque. Notre respiration est donc bonne. Toutefois, un masque étant porté pour une question d’hygiène et de santé, les particules restent emprisonnées en étant attirées par l’électricité des fibres. Vous respirez donc mieux tout en étant très bien protégé et en protégeant très bien les autres.

Lorsque je choisis une marque, j’aime bien avoir un certain affect pour les personnes qui l’ont créée. Ici, ce sont deux passionnés et professionnels du parapente, Xavier Beauvallet et Nicolas Baldeck. Ils ont décidé de se lancer dans le marché du masque en installant un lieu de fabrication dans leur atelier de parapente. Leur objectif premier était de proposer une alternative aux masques chinois et ils ont voulu répondre à une demande souvent formulée : y a-t-il des masques qui ne gênent pas la respiration ? Maintenant oui !

Faut-il porter son masque toute la journée ?

Il y a quelques mois j’étais un peu perdue. Je ne savais pas exactement où je devais porter mon masque et où j’avais le droit de l’enlever. Du coup, je le portais tout le temps et partout. Maintenant la consigne est plus simple à comprendre. Il faut porter son masque dès que l’on est à l’extérieur de chez nous. Si vous êtes seul dans une forêt, vous pouvez le retirer. Mais dans une rue passante, vous devez le mettre, dans votre entreprise, même en étant loin de vos collègues, vous devez le mettre, chez vous lorsque vous êtes en présence d’une personne à risque ou d’une personne qui ne fait pas parti de votre entourage très proche, vous devez le mettre.

En présence d’autres personnes, il est important que vous portiez votre masque. Vous le savez, vous pouvez être positif à la Covid-19 sans le savoir, vous pouvez être une personne asymptomatique. C’est pour cela que vous portez un masque. Ce n’est pas pour vous protéger vous, c’est surtout pour protéger autrui. Et si les personnes en face de vous font la même chose, ils vous protègent. Avec des masques, la population cherche à se protéger mutuellement.

Masque jetable ou lavable : quel est mon choix ?

J’ai longtemps hésité. De base je souhaitais acheter que des masques lavables, puis j’avais peur de ne pas avoir les bons réflexes et au final de ne pas bien utiliser les masques réutilisables. Les masques jetables étaient donc ma bouée de secours. Avec eux, c’était simple. On le porte, on l’enlève, on le met à la poubelle. Mais mon côté éthique en souffrait beaucoup. Je savais que ces déchets étaient une plaie pour la planète.

Je me suis donc renseignée sur les masques lavables. Combien de temps pouvons-nous les porter ? Comment bien les laver ? Combien de fois ? Je vais vous en dire plus sur ces points un peu plus loin. Une piqûre de rappel ça ne fait jamais de mal ! Puis, je me suis prise au jeu. J’ai acheté de jolis masques. J’en ai acheté plusieurs pour ne pas avoir à laver mon masque tous les soirs. Je n’ai pas fait de calcul mais je pense vraiment que les masques lavables sur le long terme nous permettent de faire des économies.

Comment bien utiliser un masque lavable ?

Si vous faites le choix d’un masque lavable, plusieurs points sont importants à respecter. Certes ces produits sont plus jolis mais ils restent des outils indispensables pour notre santé et celle des personnes que l’on croise. Additionnés aux gestes barrières, les masques sont nos armes face à la Covid-19.

Quand faut-il changer de masque ?

Cela va dépendre des masques. La plupart sont basés sur le temps des masques jetables : 4 heures. Au bout de ce temps précis, vous devez changer votre masque. Si avant la fin des 4 h, vous avez dû enlever votre masque et le poser sur un support non-stérile, ne le remettez pas sur votre visage. Idem, si votre masque vient à toucher un meuble, ou une autre personne, vous devez en prendre un nouveau. Il n’est plus utilisable jusqu’au prochain lavage.

Comment bien laver un masque réutilisable ?

Si vous êtes, comme moi, dans une démarche écologique, évitez de faire tourner une machine à laver seulement pour quelques masques. Vous pouvez les insérer dans vos vêtements lavables à 60 °C. Afin que les bactéries disparaissent, un masque doit rester 30 minutes dans une eau à 60 °C. Sinon, vous pouvez tout simplement les laver à la main. Pour cela, il vous suffit d’acheter de la lessive à la main ou du savon, une casserole, mais je pense que vous en aviez déjà une, et un thermomètre.

Dans un premier temps, il faut plonger le masque dans l’eau avec un peu de lessive. Ne frottez pas comme si vous souhaitiez enlever une tâche, cela va abîmer votre masque. Baladez-le dans l’eau afin que la lessive s’imprègne bien partout. Une fois cette opération réalisée, mettez votre masque dans une casserole d’eau à 60 °C et laissez-le se baigner pendant 30 minutes. Faites-le séchez. Si vous voulez pousser la désinfection, vous pouvez le repasser. Faites tout de même attention, certains masques ne supportent pas la chaleur de 120 °C des fers à repasser.

Combien de fois peut-on porter un masque lavable ?

Là aussi, cela va dépendre du masque. Certaines technologies permettent à des masques de pouvoir être lavé 30 fois sans perdre en efficacité, d’autres 10 fois, d’autres plus. Dans tous les cas, sachez que lorsque vous achetez un masque réutilisable, il ne sera pas réutilisable à vie. Avec tous les lavages, ses fibres s’abîment et les tissus deviennent obsolètes face aux bactéries.

Conseils et solutions pour mieux respirer en portant un masque

Revenons au sujet principal : quelles astuces peut-on mettre en place pour mieux respirer avec un masque ? Ma solution est donc de trouver des masques ultra-respirants. Certains conseils de mon entourage m’ont aussi beaucoup aidé :

  • respirer avec le nez et non avec la bouche pour éviter de trop humidifier l’intérieur du masque ;
  • se concentrer sur sa respiration afin de gérer son stress et se sentir moins oppressé ;
  • manger un bonbon à la menthe pour s’empêcher d’ouvrir la bouche et ressentir un parfum de fraicheur.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*