Pourquoi mon chat perd-il ses dents ?

Dents de chat

Si, comme moi, vous avez eu votre premier chat alors que vous ignoriez tout de ces merveilleuses petites boules de poils, vous avez sans doute été aussi surprises que moi que découvrir un jour qu’ils perdent leurs dents. Si cela fait partie d’un processus normal, comme chez les êtres humains, il ne faut tout de même pas le confondre avec d’autres maladies parodontales chez le chat.

Quand les chats perdent-ils leurs dents de lait ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les chats aussi perdent leurs dents de lait. Comme les êtres humains, ils naissent sans dents pour pouvoir téter leur mère sans la mordre. Au bout de quelques semaines, ils développent leurs dents de lait et commencent à se nourrir normalement. Cependant, cette denture est provisoire et finira par être remplacée par une denture adulte.

La chute des premières dents de lait intervient généralement entre le troisième et le septième mois de la vie du chaton. Comme le chat avale généralement les dents qui tombent, qu’elles sont pour la plupart très petites et qu’ils les montrent rarement, il n’est pas fréquent que les maîtres du chat s’en rendent compte. Pour ma part, je m’en suis rendu compte parce que cela s’est accompagné de difficultés à s’alimenter pour mon chat.

Effectivement, à l’époque, j’ai pu l’observer avoir des difficultés à mâcher ses croquettes à cause de ses nouvelles dents qui n’avaient pas fini de pousser. Il a donc fallu que je mouille ses croquettes afin de les rendre plus faciles à mâcher. Par ailleurs, en étant attentive, j’ai pu remarquer que pendant que ses nouvelles dents poussaient, il se frottait beaucoup les joues avec sa patte. Le vétérinaire m’a expliqué que c’était à cause des gênes provoquées par la pousse des dents.

Les vieux chats perdent-ils leurs dents ?

La dentition du chat ne compte que 30 dents. Ils en ont donc un peu moins que les êtres humains et chacune d’entre elles est donc très importante. La nourriture des chats domestiques est en plus assez particulière parce qu’elle est assez dure et ils ne disposent d’aucun autre outil que leur bouche pour la découper et l’écraser.

Voilà pourquoi, quand mon chat a commencé à vieillir, j’ai trouvé qu’il avait des difficultés à manger. Il avait l’air affamé, mais il refusait de manger ses croquettes. Après une visite chez le vétérinaire, il s’avérait simplement qu’il avait perdu quelques dents à cause de son âge avancé et que les croquettes classiques ne lui convenaient plus.

Il a donc fallu que j’adapte sa nourriture à ses nouveaux besoins. Pour cela, j’ai essayé plusieurs solutions et elles se valent à peu près toutes. D’abord, il est possible de se contenter de broyer et de mouiller les croquettes. Attention tout de même, elles ne se conservent ensuite pas longtemps. Ensuite, il est possible de se tourner vers des croquettes pour chat âgé, plus faciles à mâcher. Enfin, il y a évidemment l’opportunité de lui donner de la pâtée.

Comment prendre soin des dents de son chat ?

En vieillissant, un chat finira souvent par perdre ses dents. Néanmoins, il est possible de ralentir la détérioration de sa denture avec certains bons réflexes. Quand le mien a perdu quelques dents, je me suis mis à suivre ces quelques règles pour éviter que la situation n’empire. Il semblerait que cela ait marché puisqu’il n’en a plus jamais perdu ensuite.

La première chose à faire, c’est de lui nettoyer les dents. Cela peut sembler un peu étrange, mais le tartre sur les dents des chats favorise les gingivites. La gencive se rétracte alors et les dents tombent plus facilement puisqu’elles sont moins bien tenues. Si vous avez peur de nettoyer les dents de votre chat, demandez simplement à votre vétérinaire de le faire et de vous apprendre. Ce n’est qu’un moment désagréable à passer pour votre chat.

Certains aliments comme le persil sont également des antibactériens naturels qui amélioreront l’haleine de votre chat tout en diminuant les risques gingivites. Néanmoins, l’idéal reste d’habituer votre chat à être manipulé dès son plus jeune âge. Quand il n’est encore qu’un chaton, inspectez-lui fréquemment les dents, sans trop en faire non plus, pour l’habituer à ce contact désagréable.

Les maladies parodontales menant à la chute des dents

La gingivite peut parfois n’être qu’un symptôme témoignant d’une maladie parodontale plus importante. Généralement, les maladies de ce genre sont dues à la prolifération des bactéries dans la bouche de votre chat. Elles provoquent des infections de la gencive et vont parfois même jusqu’à abîmer l’os de la mâchoire et la structure de la denture.

C’est un énorme problème, parce que ce genre de maladie peut intervenir dès le troisième anniversaire de votre chat et lui faire perdre toutes ses dents. Il faut donc être attentif et s’assurer qu’il ne saigne pas trop souvent des gencives. S’il bave beaucoup ou qu’il a une haleine particulièrement pestilentielle qu’il n’avait pas avant, c’est aussi un symptôme.

Si votre chat en est atteint, ne paniquez pas pour autant. Il suffit de l’emmener chez le vétérinaire pour évaluer la prolifération de la bactérie. Généralement, si vous vous y prenez assez tôt, un nettoyage et un polissage suffisent à régler le problème. Dans le pire des cas, il faudra extraire une dent et votre chat ne sentira pas vraiment la différence.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*