Doodle for Google : une jeune artiste récompensée pour son talent et son imagination

D4G

Salut les filles ! Aujourd’hui je reviens sur une actu qui m’a particulièrement émue. Je ne sais pas si vous le savez mais chaque année, Google organise son « D4G » (Doodle for Google), qui est un concours de dessin destiné aux jeunes de cinq à dix-huit ans. Cinq finalistes sont ensuite retenus par le jury, un par catégorie d’âge, avant le vote final du public américain pour leur dessin préféré. Le jury vote également pour le plus beau Doodle de chaque État. Et c’est Sarah Gomez-Lane, une petite américaine de sept ans, qui remporte la palme d’or. Je sais pas vous, mais moi je trouve ça totalement craquant…

Portée par les sentiments

La petite fille a apparemment laissé parler ses émotions puisqu’elle a décidé de dessiner ses petits dinosaures préférés qui selon elle, l’inspirent et l’incitent à étudier davantage pour devenir paléontologiste. La pelle que l’on voit sur son dessin correspond alors à son futur métier. Le jury du concours a décrété qu’elle rentrait parfaitement dans le sujet de l’année, puisque les candidats devaient répondre à cette question en dessinant : “What inspires me”(ce qui m’inspire).

Un avenir tout tracé

La petite Sarah a alors empoché 30 000$ de bourse scolaire. Mais elle a également été choisit comme le meilleur Doodle de son État. Elle repart alors avec 50 000$ d’équipement pour l’établissement scolaire ainsi qu’un voyage en Californie pour visiter les locaux et, qui sait, peut-être rencontrer les dinosaures… Un beau lot qui va permettre à notre petite passionnée de mettre de l’argent de côté pour réaliser les études dont elle a toujours rêvée. Les salariés de chez Google ont d’ailleurs choisi son dessin pour en faire une jolie animation.

Cette récompense nous donne alors envie d’apprendre à dessiner et à exprimer nos sentiments. Vous n’avez jamais rêvé de partir en Californie ? Il ne vous reste plus qu’à apprendre le dessin sur Dessindigo pour devenir une vraie artiste. Au boulot les filles !

Une anecdote très mignonne

Comme si le talent ne suffisait pas, la maman de Sarah a alors raconté que ce dessin a été réalisé dans des circonstances surprenantes. En effet, c’est durant une tempête de neige, sans électricité, que la petite fille a trouvé son inspiration et s’est mise à dessiner. Sa maman semble penser que l’imagination de sa fille était beaucoup plus performante sans écran puisque son esprit était concentré sur une seule et unique chose. C’est une information que des scientifiques ont alors prit en compte à l’heure où beaucoup d’enfants passent leur journée devant un écran.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*